Le hêtre

Dans une forêt cet arbre se distingue facilement des autres espèces par sa stature imposante et sa présence. Reconnaissable par ses puissantes racines superficielles mais à l’enracinement très fort.
Lorsque vous l’observez, vous pourriez bien y voir un pied d’éléphant.
C’est l’arbre de la stabilité et de la confiance en soi. Il fait bon s’assoir au creux de ses racines pour ressentir une atmosphère rassurante.

Etes-vous déjà entré dans une hêtraie ? C’est comme franchir le seuil vous menant au cœur d’une cathédrale. Sa voute végétale au-dessus de vos têtes se referme en un mouvement protecteur, la lumière passe comme filtrée par des vitraux.
Le hêtre, comme le châtaignier et le chêne, fait partie de la famille des Fagacées.
Il peut mesurer jusqu’à 40 mètres et ne dépasse généralement pas les 400 ans voir exceptionnellement 500 ans.

C’est un arbre qui soigne par son écorce, c’était l’antiseptique du pauvre.
C’est un arbre qui nourrit ; les feuilles au printemps et les faînes en été.

Le fruit du hêtre est particulièrement riche en lipides. Il peut en contenir jusqu’à 40 %. La teneur importante en lipides des faînes permet d’obtenir une huile par pression à froid. Cette huile est réputée excellente et se bonifie avec le temps. On la consomme principalement avec des crudités ou du poisson, à la manière de l’huile d’olive. Elle a la propriété de ne pas rancir.

Recette de pesto aux faînes

  • 1 bouquet de basilic
  • 50 g de parmesan râpé
  • 2 cuillères à soupe de faîne grillées concassées
  • 3 gousses d’ail hachées
  • 125 ml d’huile d’oliveMixer tous les ingrédients ensemble.
    Verser l’huile d’olive doucement jusqu’à obtention d’une pâte crémeuse.
    Déguster avec des gressins ou sur des pâtes. 😊

 

Références :
Au bonheur des arbres – Terre vivante
Ces arbres qui nous veulent du bien – Laurence Monce
Crédit photos : Valérie Braunn

X